Avec Elithis, l’immeuble de demain est en construction à Saint-Etienne

Avec la tour Tese, Elithis et l’investisseur allemand Catella Residential Investment Management font entrer la capitale forézienne dans l’habitat de demain.

Au geste architectural, le quartier de Châteaucreux à Saint-Etienne ajoute pour son aménagement le geste environnemental. D’ici au mois de mars 2023, Elithis livrera l’une des premières tours à énergie positive de France, la tour Tese. Un immeuble de 4000 m2 aux lignes futuristes acquis par l’investisseur allemand Catella Residential Investment Management, comportant 56 logements, 500 m2 de bureaux et 257 m2 de boutiques. Après une première construction de ce type à Dijon en 2009 (tertiaire exclusivement) où l’entreprise a son siège, puis une deuxième tour en 2019 à Strasbourg (la tour Danube), Elithis, groupe immobilier français figurant parmi les leaders de l’efficience énergétique et environnementale, a accéléré le rythme et lancé la construction de deux nouvelles tours à énergie positive : à Dijon et Saint-Etienne (septembre 2021). Mais le partenariat avec Catella Residential Investment Management (et le fonds CER III qu’elle gère) prévoit de très nombreuses autres réalisations.

L’entreprise dijonnaise prend donc quelques décennies d’avance en matière de performance environnementale de l’habitat. Comme Elithis l’explique, « nous sommes parvenus à concevoir nos bâtiments avec un coût de production standard », autrement dit qui ne dépasse pas celui d’une construction moins performante thermiquement… «La conception de nos immeubles prend en compte les exigences bioclimatiques et nous intégrons également la production d’électricité grâce à des panneaux photovoltaïques ».

L’électricité produite n’est pas autoconsommée mais réinjectée dans le réseau moyennant finance. Elithis précise toutefois qu’au final, entre ce que consomme l’immeuble et ses habitants au quotidien et ce qui repart dans le réseau, le bilan reste positif. Ce qui a permis aux locataires de ces immeubles de ne pas payer de facture d’énergie au cours des trois dernières années, voire de percevoir un petit bonus (pouvant aller jusqu’à 100 euros par an). Avec la hausse des prix de l’énergie en 2022, Elithis indique que la facture sera à zéro pour les locataires les plus vertueux dans leur comportement et très faible pour les autres.

Car l’autre donnée qu’Elithis intègre dans le fonctionnement des immeubles c’est d’inciter les locataires à ne pas surconsommer de l’énergie. 

« Les logements sont dotés d’une application qui fonctionne un peu comme un coach numérique et indique à chaque locataire ce qu’il consomme au quotidien, éventuellement les sources d’économies possibles de façon personnalisée. Et plus leur comportement est vertueux, plus le bonus est important ». Ce dernier sert aujourd’hui à compenser la hausse des prix de l’énergie, mais une fois le marché revenu à la normale on peut imaginer qu’il reprenne la forme de cash-back.

PARTAGE :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur twitter
0 0 voter
Évaluation de l'article
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Vous aimerez aussi

Chalençon, une balade hors du temps.
La chronique du Son du crayon
Stylovert, des paysagistes concepteurs pour vos projets.
Une entreprise artisanale authentique et locale, Auvergne Innov
De l’audit aux travaux, illiCO travaux
“Comment animer sa maison pour des gains d’énergie ?”, Dupuy Stores
previous arrow
previous arrow
next arrow
next arrow
Slider
0
N'hésitez pas à laisser un commentaire !x
()
x