La stratégie design, par Philippe moine

Du bois au plastique, de la cuisine à l’optique, le designer Philippe Moine s’attache depuis près de 30 ans à concevoir, organiser un système de vie qui passe par des objets mais aussi des services.

Le design est dans l’ADN de Philippe Moine. Ebéniste de formation, son envie de créer a poussé ce Baldomérien (habitant de Saint-Gamier) à poursuivre son cursus à la prestigieuse école Boulle puis à rejoindre l’école nationale supérieure des arts décoratifs à Paris.

 

« J’ai eu la chance d’avoir un professeur exceptionnel à l’école Boulle. A l’époque on parlait peu de design, Starck n’était pas connu, c’est ce professeur qui m’a poussé à continuer aux Arts déco où j’ai pu côtoyer de grands noms du design. A partir de là que j’ai su que je voulais faire ce métier de designer » confie Philippe Moine.

Philippe moine : Un désigner à la jonction des univers des sciences des techniques et des utilisations 

Du jouet au tracteur 

Ses premières expériences professionnelles l’ont conduit à intégrer le centre de design de Renault « j’ai dessiné des tracteurs », puis il a rejoint l’agence de design « Avant Première » à Lyon où il a travaillé pour des marques comme Seb ou Smoby mais aussi la SNCF.

Animé par le besoin de découvrir toutes les facettes de ce métier, il a ensuite intégré à Paris le bureau d’un architecte d’intérieur et

c’est en 1996 qu’il décide de se mettre à son compte en créant le studio Philmoine design.

« J’ai d’emblée acheté des machines pour fabriquer du mobilier, je voulais aller au delà du dessin et j’avais appris l’ébénisterie, très vite j’ai travaillé pour des particuliers et des entreprises et très vite embauché des salariés ». La renommée du designer le conduit à œuvrer dans de nombreux domaines :
« J’ai dessiné des caméras pour Thalles Angénieux, des cafetières pour des marques d’électroménager, de la vaisselle, un mètre de bouliste pour Obut… J’ai fait du design d’espaces, beaucoup de bureaux mais aussi des restaurants comme Château Blanchard à Chazelles-sur-Lyon et récemment le bar gourmand la Maison d’œuvres à Veauche ».

Aujourd’hui encore Philippe Moine exerce ses talents dans des univers variés, utilisant des matériaux très divers.

La création d’un habitat Innovant et évolutif 

« J’ai créé le design de sièges de douche pour un leader en la matière, la société Godonnier implanté à la Ricamarie, dessiner des téléphones ergonomiques pour Séniors ou encore du matériel de radiographie. Je travaille actuellement sur un couvercle chauffant pour l’électroménager, une tablette tactile numérique géante en lien avec un ophtalmologiste et un ergonome etc ». 

On l’aura compris sans se disperser Philippe Moine aime varier les plaisirs, aller toujours plus loin dans la recherche, l’ergonomie. 

Ce grand écart de savoir faire et de maitrise trouve sa source au positionnement même de l’esprit du designer.

 

Philippe Moine a conçu l’aménagement du bar gourmand la Maison d’œuvres à Veauche 

Lorsqu’il n’est pas dans son studio de création Philippe Moine milite pour la profession. Co-fondateur du collectif Designers +, créé en 2007 à Saint-Etienne pour donner plus de visibilité au métier de designer, il est aujourd’hui président de ce réseau et anime cette équipe qui réunit quelque 70 professionnels. 

Philippe Moine s’est ainsi penché depuis plusieurs années sur le bien être de nos ainés. « J’ai répondu à un appel d’offres concernant la création de maisons pour séniors » explique le designer qui s’est associé avec l’architecte Bernard Rivolier dans le cadre de cet habitat innovant évolutif et modulable.

« Nous avons construit il y a 2 ans à Mably trois maisons et notre concept placé sous le label les maison de Siméon va proposer une dizaine d’habitation à Riorges ». Le designer est intervenu sur l’usage, car le design va bien au delà du dessin il s’agit d’apporter des solutions aux problématiques de tous les jours, mais aussi sur des produits comme cette armoire tournante qui amène les vêtements rangés à la hauteur désirée. 

Ces maisons, performantes en terme d’énergie, sont conçues pour que la vie au quotidien de ses occupants soit facilitée : il y a des mains courantes, des chemins lumineux, des plans de travail mécanisés qui s’adaptent selon la hauteur souhaitée. Elles seront livrées en octobre prochain.

Philippe Moine

Allée de Charaboutier

42160 Saint-Cyprien

06 86 94 89 89

philmoinedesign@gmail.com

www.philmoinedesign.com

PARTAGE :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur twitter
0 0 voter
Évaluation de l'article
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Vous aimerez aussi

Plus que jamais, le jardin est une pièce de la maison
Lapeyre, la qualité réservée à tous
Votre terrasse en voit de toutes les couleurs
Quand cuisine et décoration vont de pair
Bientôt… des maisons imprimées en 3D
Un jardin se pense en termes de fonctionnalités
previous arrow
previous arrow
next arrow
next arrow
Slider
0
N'hésitez pas à laisser un commentaire !x
()
x