Déblocage annoncé sur le front du crédit immobilier

La Banque de France relève de 0.43 et 0.48 point le taux d’usure pour le porter à 3,03 % pour les prêts inférieurs à 20 ans et 3,05 % pour les prêts supérieurs à 20 ans.

Le milieu de l’immobilier l’attendait avec impatience ; la Banque de France a finalement revu à la hausse le taux d’usure, c’est-à-dire le taux maximal auquel les banques sont autorisées à prêter à compter du 1er octobre.

Il est désormais de 3,03 % pour les prêts inférieurs à 20 ans et de 3,05 % pour les prêts supérieurs à 20 ans ; assurance comprise. Ce qui autorise des taux d’emprunt seul pouvant aller jusqu’à 2,40 %. Avec plus de la moitié des dossiers retoqués, les courtiers notamment étaient devenus fébriles.

 

Car le mécanisme du taux d’usure, mis en place pour protéger les emprunteurs contre les excès, se retournait contre eux parce qu’ils ne devenaient plus finançables. En effet, avec la remontée des taux d’intérêt qui étaient très bas (et avaient conduit à un taux d’usure réduit), les banques ne parvenaient plus à financer les clients considérés comme les plus fragiles.

Un moyen avait été trouvé pour permettre à un plus grand nombre d’emprunteurs d’accéder au crédit : le taux variable capé intégral ou couplé avec un taux fixe durant les premières années du prêt. Mais ça ne faisait pas tout.

 

Si des projets jusque là bloqués pourront désormais voir le jour plus facilement, les acteurs de l’immobilier ne sautent pas de joie pour autant. En effet, si le taux de refinancement des banques s’oriente à la hausse dans les semaines et les mois à venir (ce que beaucoup envisagent sérieusement), il y a fort à parier que la situation de blocage apparue au début de l’été dernier se reproduise et conduise à nouveau de nombreux projets immobiliers de particuliers à rester dans les placards.

PARTAGE :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur twitter
0 0 voter
Évaluation de l'article
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Vous aimerez aussi

Des matières et des couleurs, rencontre avec Jeanne Goutelle, créatrice textile
Avec Elithis, l’immeuble de demain est en construction à Saint-Etienne
La brasserie Geoffroy Guichard, Modernité, créativité, convivialité
CD Maçonnerie, l’éco-rénovation sur-mesure ?
La maison économe
La poésie du bois by Paul Hoffmann
previous arrow
previous arrow
next arrow
next arrow
Slider
0
N'hésitez pas à laisser un commentaire !x
()
x