Le soleil pour mon habitat : avantage ou inconvénient ? La chronique du Son du Crayon

schéma soleil banniere

Toxique, tumultueuse, chaleureuse, sereine, comment vivez-vous votre rapport au soleil et comment en tirer parti ?

L’hiver, j’aime m’accoler à ce rayon de soleil réconfortant qui vient se projeter sur mes vitrages. Les pièces baignées par cette lumière trop rare me font tenir durant ces mois sombres et froids. Ce soleil-là n’est pas assez présent, mes fenêtres pourraient être plus grandes et plus accueillantes ! Le printemps se met tranquillement en place et cette douce chaleur se transforme en fournaise. Mes fenêtres sont trop grandes, je dois me plonger dans le noir pour ne pas subir la fureur de ses rayons écrasants. Vite, des solutions, dans l’urgence ! installer une climatisation ? baisser tous les volets durant tout l’été ? partir ?


Et si vous preniez le temps de vous interroger sur ce que vous attendez de cette présence au quotidien ? Comment vous inscrire et comment bâtir avec ce cycle des saisons et cet astre qui nous semble de plus en plus capricieux ?


Toute l’année, le soleil se lève à l’Est et monte doucement en température pour atteindre son point le plus haut et chaud aux alentours de midi puis redescendre pour se coucher à l’ouest, rapidement en hiver et très lentement et chaudement en été. La façade ouest sera la plus difficile à protéger durant les mois les plus chauds.


Des protections verticales seront à mettre en place en implantant méthodiquement des arbres et arbustes ou des claustras et des rideaux extérieurs. La façade sud quant à elle, bénéficiera de l’ensoleillement durant toute la journée alors des protections horizontales telles que des pergolas, brise-soleil pourront assurer la protection des vitrages de la maison et des terrasses extérieures. A l’inverse, ces systèmes doivent permettre à l’ensoleillement d’hiver d’entrer généreusement dans votre habitation.

intérieur maison soleil

Ainsi, vos plantations doivent être pensées de manière à jouer sur ces ombrages saisonniers : une pergola peut être végétalisée et perdre son feuillage en hiver, il en sera de même pour un arbre bien positionné. Des professionnels, paysagistes, architectes ou autres spécialistes pourront être de bon conseil pour des implantations judicieuses.

 

Pour aller plus loin encore, pourquoi ne pas profiter de l’énergie du soleil pour produire de l’électricité ou générer de la chaleur via des systèmes techniques tels que des panneaux photovoltaïques ou thermiques, des murs trombes bioclimatiques, des capteurs thermiques, des jeux d’inertie….

 

En somme, se réconcilier avec le soleil et l’apprivoiser me semble être une démarche intéressante permettant de se projeter sereinement vers les chaudes années qui nous attendent…

schéma soleil banniere
Illustration Marie Cartaillier - Schéma de principe
  1. Solstice d’été, le soleil est au plus haut. Les protections horizontales (pergola, brise-soleil, arbre…) protègent les vitrages et l’intérieur de la maison des risques de surchauffe.
  2. Solstice d’hiver. Le soleil est au plus bas. Il est possible de l’inviter à entrer largement dans la maison et bénéficier de ces apports.
  3. Protection solaire horizontale. Sa forme et sa position doivent être travaillées pour se protéger de lui en été et l’accueillir en hiver.
  4. Cultiver le soleil, via des panneaux photovoltaïques ou thermiques.
  5. Un mur trombe : et pourquoi pas chauffer l’air de la maison en se servant directement du rayonnement solaire et de la masse des matériaux.

LE SON DU CRAYON

ATELIER D’ARCHITECTURE

10 rue de Sorbiers,

42000 Saint-Étienne

06 72 48 11 26

m.cartailler@lesonducrayon.fr

lesonducrayon.fr

PARTAGE :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur twitter
0 0 voter
Évaluation de l'article
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Vous aimerez aussi

L’option photovoltaïque, Pose Energie
Éviter la surchauffe estivale
Quand Aktuel Construction travaille en Symbiose avec ses clients
Maître Composteur, faire une ressource des déchets verts et alimentaires
La maison du bonheur, Maison Felice
Le soleil pour mon habitat : avantage ou inconvénient ? La chronique du Son du Crayon
previous arrow
previous arrow
next arrow
next arrow
Slider
0
N'hésitez pas à laisser un commentaire !x
()
x