Des chambres d’ombrage pour la fraicheur au jardin, Moncorgé

Pour David Moncorgé, il n’y a pas plus frais que l’ombre d’un feuillage. Alors pourquoi ne pas s’allier avec la nature pour créer des espaces de fraîcheur sur les terrasses et au jardin.

L’été que l’on vient de passer a montré combien il était important de créer des espaces ombragés pour profiter de son extérieur. Bien entendu des solutions existent en installant des pergolas, en créant des tonnelles couvertes… Mais David Moncorgé, dirigeant de l’entreprise Moncorgé créateur de jardins à Charlieu, propose une autre solution: utiliser la végétation pour créer des espaces de bien être abrités du soleil. 

 

David Moncorgé envisage plusieurs solutions, à commencer par la plus évidente : la plantation d’un arbre dit d’ombrage , « il s’agit d’un arbre à pousse rapide, doté de feuilles larges», explique le professionnel du végétal. Et de citer le mûrier-platane (stérile pour éviter les désagréments causés par les fruits) ; la famille des érables offre également des possibilités intéressantes; et puis il y a aussi le traditionnel catalpa. Toutefois, cette solution peut présenter des inconvénients: «mettre un arbre à côté d’une terrasse peut créer des désordres en raison du développement du système racinaire ».

Alors pour éviter ces désagréments, ou tout simplement pour apporter à son extérieur une touche supplémentaire d’originalité, il est possible de créer des structures métalliques en ferronnerie (l’entreprise Moncorgé dispose en interne de ce type de compétences) qui serviront de support au développement d’une plante volubile ou grimpante telles que la glycine ou la bigorne.
Cette solution est traditionnelle en terrasse avec la pergola végétalisée. Mais on peut aussi intégrer ce type d’espace dans le jardin, sans forcément opter pour la forme attendue de la tonnelle.

«Il est possible d’imaginer reconstituer une ombrelle végétale ou bien de recréer la forme d’un arbre. Cela va permettre d’aménager ce que j’appelle une chambre d’ombrage, lieu de bien être où faire une sieste, où s’aménager un temps de lecture, ou tout simplement prendre un peu de fraîcheur. Car il n’y a pas mieux que l’ombre créée par les végétaux pour se protéger de la chaleur ! »

Pour David Moncorgé, cette solution (abordable) est particulièrement adaptée aux évolutions climatiques dans la mesure où «la plupart des plantes grimpantes ne craignent pas le manque d’eau ».

Une donnée à prendre en compte lorsque l’on ne peut pas arroser au cours de certaines périodes de l’année. Et en attendant que la végétation se soit suffisamment développée, il est possible de mettre en place des solutions transitoires pour recouvrir la structure créée.

MONCORGÉ

CRÉATEUR DE JARDINS

53 Rue Jean Jaurès,

42190 Charlieu

04 77 60 04 24

www.moncorge.fr

PARTAGE :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur twitter
0 0 voter
Évaluation de l'article
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Vous aimerez aussi

Chalençon, une balade hors du temps.
La chronique du Son du crayon
Stylovert, des paysagistes concepteurs pour vos projets.
Une entreprise artisanale authentique et locale, Auvergne Innov
De l’audit aux travaux, illiCO travaux
“Comment animer sa maison pour des gains d’énergie ?”, Dupuy Stores
previous arrow
previous arrow
next arrow
next arrow
Slider
0
N'hésitez pas à laisser un commentaire !x
()
x