Retour à la terre, Atelier Canabae

Alix Moreau, architecte, veut promouvoir le pisé, patrimoine largement présent en Rhône-Alpes

Nom donné aux faubourgs des villes romaines, ancien nom de la presqu’île de Lyon, Canabae est aussi la dénomination qu’a choisie Alix Moreau pour son cabinet d’architecture, justement installé entre Saône et Rhône. Après plusieurs années passées dans un important cabinet d’architecture mais aussi après avoir conduit la rénovation de la Ferme des Pins à Montverdun, où habitent ses parents, elle choisit de faire une spécialisation dans le pisé.

Alix Moreau a donc repris ses études pour intégrer, parallèlement à son activité professionnelle, l’Ecole nationale d’architecture de Grenoble afin de faire une spécialisation en architecture de terre.

 

Il s’agit pour elle de contribuer à combler un manque : « il y a peu d’artisans maîtrisant cette technique du pisé. En même temps il y a en Rhône-Alpes un patrimoine important bâti en pisé, matériau longtemps délaissé car considéré comme fragile alors que ce n’est pas le cas. Il est juste sensible à l’eau et lorsque sa mise en œuvre est bien faite et qu’il est entretenu il peut durer des centaines d’années ».

Alix Moreau note aussi que le pisé étant un matériau local, mis en œuvre de manière différente dans chaque région en fonction de la nature de la terre dont il est issu, cela ne facilite pas la transmission d’un savoir-faire que la seconde guerre mondiale a contribué à faire disparaitre, beaucoup d’artisans spécialisés dans cette technique alors très répandue ayant été envoyés sur le front pour construire les tranchées…

 

Le souhait d’Alix Moreau est donc aujourd’hui d’accompagner les particuliers dans leurs opérations de rénovation de leurs bâtiments en pisé, afin que ce matériau continue d’apporter toutes ses qualités aux maisons qu’il habille. Et notamment la régulation de l’hygrométrie, un atout particulièrement appréciable en été à l’heure où les températures augmentent et où il convient de trouver des solutions respectueuses de l’environnement pour apporter de la fraicheur. «L’important, dans une rénovation, c’est de laisser respirer le mur en pisé et de veiller à ce qu’il ne prenne pas l’eau, ni par le pied ni par le haut ».

Alix Moreau envisage également l’utilisation du pisé dans les constructions neuves. Il ne s’agit pas, pour elle, de proposer des maisons construites totalement avec ce matériau. On serait vite hors budget. En revanche, on peut intégrer des éléments en pisé dans les constructions contemporaines, avec l’implantation d’un mur intérieur par exemple. Il apportera son inertie et bien entendu toute l’esthétique de la construction en terre.

ATELIER CANABAE

18 rue de l’annonciade

69001 Lyon

06 51 21 31 31

a.moreau@ateliercanabae.com

www.ateliercanabae.com

PARTAGE :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur twitter
0 0 voter
Évaluation de l'article
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Vous aimerez aussi

Des matières et des couleurs, rencontre avec Jeanne Goutelle, créatrice textile
Avec Elithis, l’immeuble de demain est en construction à Saint-Etienne
La brasserie Geoffroy Guichard, Modernité, créativité, convivialité
CD Maçonnerie, l’éco-rénovation sur-mesure ?
La maison économe
La poésie du bois by Paul Hoffmann
previous arrow
previous arrow
next arrow
next arrow
Slider
0
N'hésitez pas à laisser un commentaire !x
()
x