Les aides à la rénovation énergétique évoluent

rénovation énergétique banniere

Les ménages les moins aisés sont encouragés à engager une rénovation globale.

Depuis le 1er octobre, les ménages ayant des revenus « modestes » ou « très modestes » peuvent bénéficier de financements plus avantageux dans le cadre du dispositif MaPrimeRenov’ avec une condition : engager une rénovation énergétique globale.

 

L’ambition des pouvoirs publics est en effet, dans le cadre des  objectifs de réduction des gaz à effet de serre, de faire tomber les obstacles à l’engagement de ces travaux.

 

Ainsi depuis le 1er octobre 2023, les ménages aux revenus  modestes et très modestes qui réalisent une rénovation globale pourront ainsi bénéficier d’une aide plus avantageuse :

  • pour les ménages aux revenus très modestes : le taux de financement est porté à 65 % du montant des travaux (contre 50 %
    auparavant) ;
  • pour les ménages aux revenus modestes : le taux de financement est porté à 50 % du montant des travaux (contre 35% auparavant).

Cette évolution permettra d’augmenter significativement le montant de la subvention perçue par les ménages qui bénéficieront en moyenne d’une aide revalorisée d’environ 4300 € ce qui conduira à une subvention moyenne de près de 18 600 € pour un ménage aux ressources très modestes et 14 500 € pour un ménage aux ressources modestes.


Les seuils de revenus relatifs aux ménages « modestes » et « très modestes » ainsi que la liste des travaux (remplacement des systèmes de chauffage et isolation) sont disponibles sur le site de l’Anah.

rénovation énergétique

PARTAGE :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur twitter
0 0 voter
Évaluation de l'article
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Vous aimerez aussi

Faire construire sa maison en toute sérénité, Les Maisoniales
Plus qu’une simple enseigne, une philosophie, SJ Agencement
Le vitrage casse les codes
Une ombrière solaire pour recharger sa voiture
Le paysagisme autrement, Cellier Paysages
Location saisonnière : comprendre les règles du meublé touristique
previous arrow
previous arrow
next arrow
next arrow
Slider
0
N'hésitez pas à laisser un commentaire !x
()
x