La brasserie Geoffroy Guichard, Modernité, créativité, convivialité

Fresques originales, vue panoramique sur le stade, esprit high tech, ce nouvel espace de restauration offre un décor à la hauteur de l’ambition du lieu.

«C’est un travail d’équipe» l’architecte d’intérieur Stéphanois Rodolphe Boisson ne cache pas sa satisfaction et souligne l’engouement qu’a soulevé ce projet de brasserie au cœur même du stade Geoffroy Guichard. « L’arrière petit fils du fondateur du groupe Casino, Jérémy Guichard, nourrissait cette idée depuis près de 9 ans, la gestation a été lente mais nous sommes heureux du résultat ».

 

Associé à deux professionnels du monde de la restauration, Guillaume Tardy et Gregory Descot, Jérémy Guichard a fait appel à plusieurs professionnels, tous de la Loire ou de la Haute-Loire, pour construire cette brasserie sur le toit terrasse qui surmonte le musée des verts, un investissement de 2 millions d’euros.

 

«C’est l’architecte Jacques Didier qui a construit la structure, je suis intervenu avec Aude Briet designer et Andy Duret artiste peintre côté décoration» ajoute Rodolphe Boisson. Et on peut dire que la conjugaison des compétences très complémentaires des trois intervenants offre un décor à la hauteur de l’ambition du lieu.

Un clin d’œil au passé

«On est pas d’un pays mais on est d’une ville» la phrase extraite de la chanson Saint-Etienne de Bernard Lavilliers se détache en lettres de lumière sur un mur noir face à l’entrée. C’est un des clins d’œil utilisés par l’équipe de décoration et ce n’est pas le seul. «Il nous est paru indispensable de raconter l’épopée des verts dans ce lieu que l’on souhaite ouvert à tous ».

Alors ce n’est pas un hasard si vous êtes accueillis dès l’entrée par la célèbre Renault 5 verte au toit ouvrant à bord de laquelle Roger Rocher, alors président de l’ASSE, et l’entraineur Robert Herbin, ont descendu au lendemain de la défaite de Glasgow en 1976 les champs Elysées. «C’est une réplique mais il nous a semblé intéressant qu’elle soit là ».

 

Les deux hommes qui ont construit la légende des Verts sont présents à travers deux fresques signées Andy Duret. La pipe du premier a largement inspiré l’artiste qui a utilisé l’objet fétiche du fumeur dans la composition. La chevelure rousse du seconde se présente ici comme un tableau végétal automnal qui donne au regard de l’entraineur une grande profondeur.

 

«Ce sont deux éléments phares de la décoration, explique Rodolphe Boisson, leur regard est tourné vers le chaudron ». Car, le véritable atout du lieu c’est son ouverture vitrée sur le stade. «Il y a une cohérence avec l‘autre aile du stade où il y a les loges », explique Rodolphe Boisson. Un autre portrait, numérique cette fois, rendra hommage à Pierre Garonnaire le célèbre recruteur.

450m2, 200 couverts

L’architecte Jacques Didier a choisi une structure métallique, et la construction s’articule autour de l’acier, du bois et du béton et pour garder l’esprit «vert» le plafond est végétalisé avec des suspensions très nature.
Ce vert forêt domine dans le décor, il se loge jusque dans la carte dont le graphisme a été confié à Hervé Krass, les plats sont signés par le chef Simon Paillex avec l’appui de l’ancien chef exécutif de Pierre Gagnaire, le meilleur ouvrier de France Michel Nave.
La surface de la brasserie de 450 m2 offre plusieurs espaces dont un très cocooning avec des banquettes bois créées par le designer Paul Hoffman. Elle peut ainsi se prêter aisément à de l’évènementiel, et accueille par service quelques 200 convives.

Un îlot central surmonté de six écrans de télévision est implanté pour les retransmissions de match. Enfin autres clins d’œil au passé le bar inspiré de l’ancienne tribune du stade, le «vestiaire» avec des maillots mythiques de l’équipe de football, le coin enfants avec le logo originel de Casino et le portrait de son fondateur et dans les toilettes une évocation des mines de Saint-Etienne.
Cette brasserie nouvelle génération ne peut qu’attirer en grand nombre les stéphanois, la décoration, les prix attractifs des plats, l’état d’esprit très convivial sont de véritables atouts.

RB CONCEPT

19 Cours Fauriel
42000 Saint-Étienne
06 75 74 32 02

rodolphe.boisson@gmail.com

rodolpheboisson.com

PARTAGE :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur twitter
0 0 voter
Évaluation de l'article
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Vous aimerez aussi

Chalençon, une balade hors du temps.
La chronique du Son du crayon
Stylovert, des paysagistes concepteurs pour vos projets.
Une entreprise artisanale authentique et locale, Auvergne Innov
De l’audit aux travaux, illiCO travaux
“Comment animer sa maison pour des gains d’énergie ?”, Dupuy Stores
previous arrow
previous arrow
next arrow
next arrow
Slider
0
N'hésitez pas à laisser un commentaire !x
()
x