La maison PARM, une belle rénovation urbaine pour un projet social

La FLS (Fondation pour le Logement Social), propriétaire de l’immeuble situé au 18 rue Elisée Reclus, à Saint-Etienne, a permis à l’association PARM (la Pierre d’Angle de Raoul et Madeleine), de donner vie à son projet de

« Maison de Vie et de Partage » pour personnes présentant un handicap mental et qui souhaitent vivre leur indépendance tout en ayant une vie sociale et en cohabitant avec des personnes valides.

« L’idée c’était d’en faire une maison avec une âme » explique Reine-Lise Orfelle, chargée de mission pour les opérations immobilières à la FLS.

« PARM voulait un lieu pour briser la solitude des personnes porteuses d’un handicap, favoriser la rencontre et leur progression dans l’autonomie. Notre projet architectural a donc été de montrer que l’on peut vivre chez soi sans être isolé ».

Quatorze logements au total ont donc été créés autour d’espaces de vie communs.

Un patrimoine conservé et valorisé

Acquis en 1988 par la fondation, les lieux étaient initialement occupés par un groupement de petites entreprises et leurs ateliers. C’est le 20 octobre 2015 que la première pierre d’une rénovation lourde qui s’étendrait sur 1200m2 était posée. L’immeuble est complètement transformé par le cabinet Tassin et Réocreux Associés, architecte de l’opération, pour l’adapter au nouvel usage.

« Il a fallu allonger le bâtiment d’environ 1,50m côté cour pour pouvoir construire des logements fonctionnels. Cette extension nous a permis de garder une bonne circulation entre les logements tout en conservant les menuiseries intérieures », explique Stanislas Blandin, ingénieur en bâtiment à la FLS et responsable du développement des projets.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les projet de Maison de Vie et de Partage,
 vous pouvez consulter le site de la FLS : www.fls-fondation.org

Les aspects architecturaux marquants ont été conservés et rénovés et l’extension moderne réalisée par une structure métallique habillée d’un bardage bois.

L’actuel premier étage constituait le « logement noble » du lieu, avec des moulures, une verrière et de hauts plafonds. « Les autres étages et les combles étaient plus ordinaires » explique le maître d’ouvrage. Ils ont été transformés en appartements partagés de deux ou six chambres.

Des T2 ou T3 indépendants ont été créés au rez-de-chaussée et au premier étage. « Nous avons choisi de restituer à l’immeuble sa vocation d’origine, c’est-à-dire le logement, tout en le destinant à des personnes en situation de handicap ».

Un lieu de vie et d’accompagnement

Ouverte depuis 2019, la « Maison de Vie et de Partage » PARM a été pensée pour des locataires qui ont besoin d’être accompagnés. 

Elle offre aux résidents un hébergement adapté aux usages de chacun et permet un accompagnement le moins intrusif possible. 

« Dans les appartements partagés, par exemple, les salles de bain relèvent des parties communes: cela permet aux aidants d’intervenir sans avoir à empiéter sur l’espace personnel de leurs résidents. 

On a voulu que le lieu accompagne au mieux l’autonomie au quotidien » détaille Stanislas Blandin. « Ce lieu donne une chance aux résidents de vivre une expérience originale mais très adaptée à leur profil » souligne Reine-Lise Orfelle. 

Si la fondation a donné un toit au projet, c’est bien l’association PARM qui gère la vie de cette maison animée par des salariés, des volontaires en service civique ou des étudiants qui pour une partie résident au sein même du lieu. Pour Reine-Lise Orfelle « l’accompagnement favorise le vivre-ensemble. La prouesse de ce lieu, c’est de faire que les gens qui y vivent s’y sentent bien. D’ores et déjà, une extension du projet est en cours pour accueillir 7 nouveaux résidents d’ici 2022 »

 

 

 

association parm

18 rue Elisée Reclus, 

42000 Saint-Etienne

06 17 68 74 47

associationparm.com

PARTAGE :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur twitter
0 0 voter
Évaluation de l'article
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Vous aimerez aussi

Maison Kaizen comme style de vie
Escapade en Loire, Marols village de caractère et d’artistes
La vie en verre, avec Denis Berger
Une tropézienne… au soleil bien sûr !
Architecte ou décorateur d’intérieur ? Un peu des deux…
La maison PARM, une belle rénovation urbaine pour un projet social
previous arrow
previous arrow
next arrow
next arrow
Slider
0
N'hésitez pas à laisser un commentaire !x
()
x