Un jardin se pense en termes de fonctionnalités

L’aménagement des extérieurs obéit aux mêmes règles que la réflexion qui guide l’agencement intérieur d’une maison : il faut définir les fonctionnalités que l’on veut trouver. 

Lorsque l’on envisage d’aménager son jardin, généralement les idées ne manquent pas. Elles peuvent même partir dans tous les sens avec le risque, au final, d’obtenir un résultat brouillon.

David Moncorgé, gérant de l’entreprise Moncorgé créateur de jardins à Charlieu, dans le roannais, explique que « la première chose que je veux savoir, ce sont les fonctionnalités que souhaitent retrouver mes clients dans leur jardin. C’est quelque chose que tout le monde est capable de formuler et ce n’est qu’ensuite que l’on va positionner cela de manière cohérente autour de l’habitat, en lien avec lui ».

Ainsi va-t-on positionner l’étendoir par rapport à la buanderie ou on se demandera-t-on si on place la terrasse à proximité de la sortie de cuisine. Car pour le spécialiste ligérien du jardin, il n’est pas question de déconnecter l’organisation des extérieurs de l’habitat lui-même. Les deux fonctionnent ensemble.

Plusieurs espaces obéissant à des fonctions différentes peuvent être identifiés : 

 

  • La terrasse pour les moments de convivialité 
  • Les espaces autour de l’aquatique: fontaines, bassins, baignades, spas 
  • Les espaces autour du vivrier : verger, potager, poulailler 
  • Les espaces à vocation pratique : cour, étendoir, assainissement 
  • Les lieux repos/détente 
  • Les espaces autour du végétal : après avoir été un peu délaissés au profit du minéral, les plantes, les fleurs, la couleur reviennent au goût du jour 

David Moncorgé précise qu’ensuite il faut déterminer quels liens on souhaite créer entre ces espaces, qu’il s’agisse d’une liaison physique avec un cheminement, ou d’un lien visuel en déterminant quels espaces on souhaite pourvoir voir depuis les autres ou, au contraire, ceux que l’on souhaite cacher. Le travail sur l’éclairage viendra d’ailleurs compléter cette réflexion et permettre de profiter plus longuement de son jardin, les soirs d’été bien sûr, mais également visuellement à la saison froide. 

PARTAGE :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur twitter
0 0 voter
Évaluation de l'article
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Vous aimerez aussi

Plus que jamais, le jardin est une pièce de la maison
Lapeyre, la qualité réservée à tous
Votre terrasse en voit de toutes les couleurs
Quand cuisine et décoration vont de pair
Bientôt… des maisons imprimées en 3D
Un jardin se pense en termes de fonctionnalités
previous arrow
previous arrow
next arrow
next arrow
Slider
0
N'hésitez pas à laisser un commentaire !x
()
x